Accueil / Les artistes / Olivier d'ORMESSON
Partager Psalmus.fr   Partager sur Facebook Partager par e-mail
Olivier d'ORMESSON
orgue
     
Psalmus   Psalmus
Psalmus   Psalmus
     

Psalmus - Discographie
 
Psalmus Petr EBEN
Job - cycle biblique pour orgue
Olivier d'ORMESSON, Hervé LAMY
Psalmus
En savoir plus ~ Ecouter Prix: 15.00 € Ajouter_au_panier
Psalmus - Biographie

 

             Olivier d’ORMESSON est né à Paris en 1983.

             Organiste et Compositeur, il débute l’orgue en 1997 auprès de Frédéric Désenclos, puis, après avoir étudié pendant quatre ans dans la classe d’orgue d’Olivier Houette au Conservatoire de Levallois-Perret, il entre en octobre 2003 au Conservatoire National de Région de Saint-Maur-des-Fossés, où il reçoit l’enseignement d’Eric Lebrun, et obtient en juin 2007 un 1er Prix d’orgue. Il suit également pendant un an, en 2006-2007, la classe de perfectionnement d’orgue d’Olivier Houette à l’ENM de Bourg-la-Reine ;  il bénéficie, par ailleurs, des précieux conseils de Susan Landale.

 

            Particulièrement attiré par la musique moderne et contemporaine, il a déjà inscrit à son répertoire des œuvres de Valéry Aubertin, Jacques Castérède, Maurice Duruflé, Petr Eben, Thierry Escaich, Joseph Jongen, Franck Martin, Olivier Messiaen, Flor Peeters, Rikako Watanabe, sans pour autant délaisser les répertoires baroque, classique et romantique.

 

            Depuis 2006, Olivier d’Ormesson est élève à l’ENM de Noisiel, dans la classe de composition et de culture musicale de Valéry Aubertin. En  septembre 2008, il achève son drame-lyrique Le Roi au masque d’or d’après l’œuvre de Marcel Schwob. Il est également l’auteur d’un Lamento pour violoncelle solo : Le dernier chant du monde, d’une Sonate pour clarinette : Acedia et d’une Sonate pour violoncelle et piano.

Biographie avec Psalmus

              En 2009, Olivier d’ORMESSON publie son premier disque chez PSALMUS, consacré au cycle biblique pour orgue « Job » de Petr EBEN, salué par la critique comme « une exceptionnelle réalisation », constituant une « version de référence » de cette œuvre magistrale.